dimanche 14 décembre 2014

Noel approche : offrez un livre cyber !

Comme Noël approche et que, encore une fois, vous ne savez pas quoi offrir, voici quelques suggestions une fois que vous aurez lu et offert Attention cyber ! (mention spéciale du jury La plume et l'épée 2014) ou Cybertactique (prix de livre cyber FIC 2014) de Bertrand Boyer.


Pour bien commencer 2015, vous pourrez aller voir :



samedi 6 décembre 2014

Mention spéciale du jury La plume et l'épée pour Attention : cyber !

Aujourd'hui a eu lieu la remise des prix, L'épée et la plume (1) et La plume et l'épée (2) à la mairie de Tours. Ce fut l'occasion de discuter de culture militaire et plus largement de défense. Le premier prix a été décerné au colonel Michel Goya pour l'excellent Sous le feu et le second à Raphaël Krafft pour Captain Teacher que la présentation faite donne vraiement envie de lire. Un grand bravo à tous les deux.
Deux mentions spéciales du jury on été décernées à Soldats de France : l’armée au coeur de la nation du colonel Guillaume de Jerphanion et Attention : cyber ! Vers le combat cyber électronique.

dimanche 23 novembre 2014

Qu'est ce que la guerre électronique ?

Pour répondre à cette question qui sert de titre à ce billet, vous pouvez lire l'extrait suivant de FT-04 Les fondamentaux de la manœuvre interarmes (l'appui électronique est évoqué dans d'autres parties: cliquer), réalisé par le Centre de doctrine d'emploi des forces de l'armée de Terre, et ensuite lire ensuite Attention : cyber !

"La guerre électronique est une fonction d’appui des opérations. Elle s’intéresse aux systèmes utilisant la propagation des rayonnements électromagnétiques. Son efficacité est optimale par une insertion dans la manœuvre et une intégration à la manœuvre multicapteurs du renseignement.

L’appui des moyens de guerre électronique peut revêtir trois modes d’actions :
– l’attaque électronique utilise les rayonnements électromagnétiques à des fins offensives en perturbant les communications adverses, en contribuant aux actions de déception (capacité non réalisée : en détruisant des systèmes électronique) ;
– la défense électronique vise à garantir la liberté d’action dans l’utilisation des systèmes de communication amis par des mesures techniques ou des conseils d’utilisation ;
– la surveillance électronique contribue à fournir un état de la situation tactique (renseignement d’intérêt immédiat, d’alerte et d’ambiance) et à collecter des informations à des fins de renseignent. 
L’exploitation des rayonnements électromagnétiques permet d’extraire des renseignements pour la conduite de la manœuvre.

samedi 1 novembre 2014

La doctrine interarmées américaine disponible sur Internet

La doctrine militaire américaine est maintenant mieux connue même si beaucoup d'informations existent sur Internet. Le document JP 3-12 Cyberspace operations revient sur nombre de notions indispensables en termes de définitions, de planification, de renseignement... Rien de révolutionnaire pour qui sait comment fonctionnent des opérations cyber mais cela peut éclairer le néophyte. Bonne lecture.


samedi 11 octobre 2014

Retour sur DEFNET 2014, exercice de cyberdéfense

L'exercice DEFNET 2014 s'est déroulé la semaine dernière en Bretagne. Ce billet compile des informations mises en ligne par le ministère de la Défense et par quelques médias.
Du 30 septembre au 3 octobre s’est déroulé l’exercice interarmées de cyberdéfense DEFNET 2014 sur le site des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan. Cet exercice regroupant une soixantaine d’experts de la cyberdéfense a permis de valider des procédures opérationnelles dans l’emploi des groupes d’intervention rapide et d’apporter des évolutions dans le format actuel de la formation et de l’instruction cyber. La chaîne de commandement opérationnel dédié à la cyberdéfense se situe à l’état-major des armées. (defense.gouv.fr)
(defense.gouv.fr)

Présentation de l'exercice (Défense)
Déroulement de l'exercice (01 net) 
DEFNET sous le feu des médias (Défense)

Recension d'Attention : cyber ! par Mars Attaque

Nous remercions Florent, "tenancier" de l'excellent blog de référence, Mars Attaque, pour cette recension.

Si la guerre, sujet central de l'ouvrage (ce qui exclut donc de facto certaines problématiques liées au cyberespace), ne change pas de nature, restant cette activité humaine immuable d'affrontement de volontés, elle change bien de visage nécessitant une adaptation pour faire face à cette évolution, plus qu'à une quelconque révolution comme le démontre les auteurs par la mise en perspective historique préalable. Découvrir le texte



dimanche 21 septembre 2014

Recension d'Attention: cyber ! dans la Revue défense nationale

Extrait de la recension d'Attention: cyber ! par Fabrice Jaouen :
"Experts du combat électronique, Aymeric Bonnemaison et Stéphane Dossé proposent un ouvrage riche et dense que l’on peut aborder sous des angles différents : le spécialiste y trouvera foule d’exemples historiques pour s’élever au-dessus de la simple approche technique et qui rendent sa signification stratégique à cette guerre immémoriale pour la supériorité de l’information.

samedi 6 septembre 2014

Découvrir "La France espionne le monde (1914-1919)"

Il ne s'agit pas d'un livre d'actualité même s'il traite d'un sujet lié aux commémorations du centenaire de la Grande guerre. Ces jours-ci, cela concerne le centenaire de la victoire de la Marne. Comme savent ceux qui s'intéressent à cette période, il s'agit de la première grande contribution des écoutes à une victoire opérative et stratégique, pour les armées françaises. 
Ce livre, vraiment excellent, il faut le dire d'emblée, nous explique le dispositif de la France et de certains pays (Royaume-Uni, Russie, Allemagne, etc.) dans cette guerre et les faits d'armes des écoutes. Il revient ainsi sur une multitude d'événements marquants de la guerre sous l'angle de l'espionnage (cf. présentation de l'éditeur).

dimanche 24 août 2014

Deux initiatives de l'AGEAT pour la rentrée

Deux initiatives de l'Association de la guerre électronique de l'armée de Terre, pour communiquer vers le public, sont à saluer pour cette rentrée. 

Tout d'abord, il s'agit de l'ouverture d'un forum qui permettra de répondre aux questions du public.
Afin de vous offrir un espace public d’échange, l’Association de la Guerre Electronique de l’Armée de Terre, au vu du nombre toujours plus important des visiteurs de son site, a décidé de mettre en ligne un forum avec un lien direct depuis son site. 
Ce forum vise à permettre à chaque visiteur de faire part, conformément à la charte du forum, de ses réflexions, expériences, informations ou interrogations relatives à la guerre électronique et au renseignement d’origine électromagnétique ou à la vie de son site.
Et il s'agit aussi, de signaler une conférénce sur les écoutes pendant la Grande guerre. 


Les 13 et 14 septembre prochains, le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux organise un cycle de conférences (dont l’accès est gratuit) à l’occasion du centenaire de la bataille de la Marne qui s’est déroulée du 5 au 15 septembre 1914.L’Association de la Guerre Electronique de l’Armée de Terre profite de ce cycle de conférences et de cette commémoration d’une bataille qui a changé le cours de la Grande Guerre, pour intervenir et faire connaître le rôle qu’ont joué les écoutes des réseaux de TSF (ou radio) allemands, tant lors des jours qui ont précédé la bataille que durant celle-ci.[...] La conférence que prononcera le représentant de l’association est programmée le 13 septembre à 15h15.

samedi 12 juillet 2014

Dédicaces d'Attention:cyber! au Festival International du Livre Militaire

Sauf, imprévu Aymeric Bonnemaison sera à Coetquidan (Bretagne) pour le FILM, les 18 et 19 juillet 2014. Ce sera l'occasion de discuter avec des lecteurs et d'autres auteurs dont B. Boyer (cybertactique) de guerre électronique et de cyber. Ce sera aussi l'occasion de dédicaces.


Qu'est-ce que le FILM ? Le festival rassemble pendant 2 jours des auteurs et des maisons d’édition dans une librairie spécialisée de 850 m2 , autour de la culture de Défense sur des thèmes aussi variés que l’histoire, la stratégie, les conflits contemporains, la jeunesse, la BD… En cette année marquée par le centenaire de la Première Guerre mondiale et le 70e anniversaire du débarquement en Normandie, l’actualité littéraire est très riche. Le festival 2014 se veut être un lien entre cette actualité et le grand public. Lire la suite sur le site web des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan.

dimanche 6 juillet 2014

Sélection du prix L'épée & la plume

Pour ceux qui ne connaissent pas, La Plume et l’Épée a pour objectif de stimuler la culture et la pensée militaires en honorant les auteurs qui suscitent la réflexion sur le métiers des armes (voir sur le site). Profitez-en pour visiter l'ensemble du site.
La selection 2014 est sortie depuis 3 jours (cliquer pour voir la sélection). Vous constaterez qu'Attention : cyber ! Vers le combat cyber électronique en fait partie, avec d'autres excellents ouvrages. A suivre à l'automne, pour le résultat. 


vendredi 27 juin 2014

dans le numéro 35 des cahiers du CESAT


Dans le dernier numéro des cahier du CESAT (collège de l'enseignement supérieur de l'armée de Terre), il est question d'Attention : cyber ! Vers le combat cyberélectronique : un article court et une présentation succincte du livre. Bien sûr, ce cahier contient plein d'article de qualité qu'il est bon de lire même pour ne pas s'intéresser qu'au cyber !
Actuellement, il n’existe pratiquement plus aucune opération militaire sérieuse sans dimension cyber. Pourtant, la guerre sur les réseaux de télécommunications n’est franchement pas une nouveauté. Les conflits actuels dans le cyberespace ne sont que la continuation de conflits plus anciens datant de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle. Pour le combat cyber-électronique, il convient aussi de connaître les fondements d’un passé qui permet d’appréhender correctement le présent.



dimanche 22 juin 2014

Sur le blog de l'enseignement militaire supérieur scientifique et technique (EMSST)

Merci à Benjamin Piot pour cette recension publiée sur le blog de l'EMSST (à découvrir).

Avec 6 mois de retard, je fais enfin mon humble recension du livre « Attention : cyber ! Vers le combat cyber-électronique », d’Aymeric BONNEMAISON et de Stéphane DOSSE. Les articles ne manquent pas sur la toile : electrosphere, cyber-securite, dsi-presse, egeablog et le site de la Défense pour ne citer qu’eux, sans compter sur l’interview d’Aymeric BONNEMAISON dans le dernier DSI Hors Série ou une interview des auteurs lors du salon du livre. Alors que dire de nouveau ? Hé bien qu’il faut le lire, car ce n’est pas un traité ou un livre de recettes, mais un ensemble de réflexions, contribuant à la construction des structures cyber. A l’heure où le gouvernement tente de résoudre la délicate équation d’une augmentation des effectifs et des structures cyber en période de disette budgétaire, la thèse originale, essentiellement tournée vers la continuité des domaines cyber et électromagnétiques dans les conflits, est une piste à étudier sérieusement. [...] Lire la suite.

Hérodote : lire la recension

Aude Géry a réalisé une recension d'Attention : cyber ! dans Herodote, ce dont nous la remercions. Lire. Vous découvrirez aussi quelques mots sur Cybertactique et Cyberespace, nouvel espace de la pensée.

[...] S’interrogeant sur l’existence d’une stratégie de milieu pour le cyberespace, les auteurs définissent le cyberespace comme « le maillage de l’ensemble des réseaux permettant l’interconnexion informationnelle des êtres vivants et des machines ». L’originalité de cette définition réside dans son intégration du biologique dans les réseaux. [...]

lundi 16 juin 2014

Eurosatory 2014 : attention cyber !

Tout d'abord, nous voulions signaler notre interview dans le DSI Hors-série n°36, juin-juillet 2014, combattre aujourd'hui.
Sommaire : Le combat terrestre aujourd’hui
Combat terrestre : l’enjeu de la survie des forces classiques Par Joseph Henrotin, chargé de recherche au CAPRI
Les combats de l’armée de Terre Entretien avec le général Bertrand Ract Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre
Quel mentoring pour l’Afghanistan de demain ? Par Romain Mielcarek, spécialiste des questions de défense
Armement de l’infanterie : la transformation silencieuse Par Benoist Bihan, chercheur en études stratégiques, rédacteur en chef adjoint de Histoire & Stratégie
Transmissions : vers le combat cyber-électronique Entretien avec Stéphane Dossé et Aymeric Bonnemaison [...]
Voir l'éditorial de Joseph Henrotin et le reste du sommaire sur le site de DSI.

 
Nous devrions être présents sur zone le 18 juin pour une intervention pour la conférence cyberdef et visiter le salon.


samedi 31 mai 2014

Recension dans Hérodote

Le dernier numéro d'Hérodote fait une recension d'Attention : cyber ! Pour la découvrir, il faut acheter cette revue qui comme les précédentes est surement de qualité.


Le développement exponentiel de l'Internet a engendré autant de défis que de promesses : une prolifération des conflits géopolitiques liés à son contrôle et sa régulation, avec une offensive majeure des États non démocratiques ; des inquiétudes quant à l'usage potentiel des réseaux dans les conflits politiques ou militaires, la guérilla économique, le renseignement ou la diplomatie d'influence, avec la montée de nouvelles menaces et les débuts d'une escalade des tensions et des cybercapacités dans une ambiance qui rappelle les heures de la guerre froide ; des conflits à propos de la protection de la vie privée, des données personnelles, de la liberté d'expression et autres libertés civiles. L'affaire Snowden a révélé au grand jour nombre de ces enjeux, leurs dimensions multiples (techniques, politiques, sociales), leur enchevêtrement et leurs ramifications à différents niveaux d'analyse qui nécessitent une approche pluridisciplinaire et multiscalaire pour en mesurer toute l'importance et la complexité.



jeudi 8 mai 2014

Colloque du CREC : " (Re)bâtir la confiance entre partenaires et alliés dans le cyberespace ? "

Nous serons présents à ce colloque, une nouvelle occasion d'échanger sur Attention:cyber !

Le 14 mai 2014, le pôle Action globale et forces terrestres du Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan organise, avec le soutien de la Chaire de Cyberdéfense et Cybersécurité Saint-Cyr Sogeti Thales, un colloque sur le thème " (Re)bâtir la confiance entre partenaires et alliés dans le cyberespace ? ". Ce colloque se déroulera à l'École Militaire à Paris. Colloque " (Re)bâtir la confiance entre partenaires et alliés dans le cyberespace ? " 

Problématique : Des affaires récentes (Wikileaks, Snowden,…) ont mis en lumière l’exploitation à des fins stratégiques par des acteurs internationaux, parfois étatiques, de données de tout ordre, recueillies massivement, et traitées automatiquement par des capacités informatiques au développement exponentiel, ce dans un cadre juridique incertain.



dimanche 4 mai 2014

Cyberélectronique version chinoise : INEW

Le cyberélectronique n'est pas qu'un concept occidental. Il revet des formes différentes mais les mêmes causes ayant les mêmes effets, cela s'impose progressivement dans les reflexions stratégiques de divers pays. Au Etats-Unis, l'US Army développe le principe de CEMA (cyberelectromagnetic activities) dans son FM-3.38. En Chine, le concept développé est l'INEW (Integrated network electronic warfare). 
Dans son très interessant document de mars 2014 nommé The chinese PLA and information warfare (Army war college, Strategic studies institutes), le colonel Larry M. Wortzel montre comment l'armée Chinoise intègre le cyber, le Sigint, la guerre électronique, certaines frappes ciblées (par exemple contre les satellites) et la guerre de l'information. 

samedi 3 mai 2014

SIGFOX, futur champion de l'économie numérique française

Dans un des chapitres, nous démontrons que le modèle Internet actuel est générateur de conflits géopolitiques à l'horizon 2030, le modèle actuel de développement de ce réseau mondial n'étant pas soutenable. 
L'accès aux ressources énergétiques sera de plus en plus difficile en raison de la compétition internationale (colloque du 26 mai P&P), bien plus que de la difficulté technique. En outre, la production d'électricité, nécessaire à faire fonctionner le réseau ne pourra pas croître dans les mêmes proportions que la demande sauf à trouver des solutions innovantes et à changer de modèle. Cette étude ne prenait que partiellement en compte le surcoût d'énergie de l'Internet des objets dont le développement est en cours.

La France est en phase de désindustrialisation et a eu des difficultés à construire un géant de l'Internet dans les années 1990-2000. Des start-up comme SIGFOX se sont résolument et hardiment lancées dans l'Internet des objets qui se développe à grande vitesse  - et constitue une étape intermédiaire vers l'Internet du vivant. Les solutions technologiques de cette entreprise sont innovantes tout en s'appuyant sur l'expérience du passé. Dans le contexte de la crise actuelle, la nomination d'Anne Lauvergeon chez SIGFOX est sans doute un signe positif pour une progression rapide de cette entreprise. 
"Pourquoi créer un nouveau réseau informatique et télécoms à l’heure du satellite, du GSM, de la 3G ou même de la 4G ? Trop chers ! « J’ai remis au goût du jour une technologies Low Cost qui servait aux sous-marins lors de la première guerre mondiale. C’est l’Ultra Narrow Band qui servait à transmettre les signaux du Morse, reprend cet ancien titulaire d’un CAP de tourneur devenu ingénieur diplômé de l’école d’informatique Ensimag. Avec cette technologie, on traite des signaux très faibles au milieu d’un énorme vacarme ambiant. » Bref, l’idée centrale de Ludovic Le Moan consiste à refaire dans les transmissions de données ce que Twitter a fait dans les réseaux sociaux : réduire au maximum la taille des messages pour obtenir la meilleure efficacité énergétique et économique."

Interview écrire un livre quand on est militaire !

Une interview a été réalisée en préparation du Salon du livre, sur les toits de Paris. Une occasion de venir sur la nécessité d'écrire et de témoigner pour un militaire. 



lundi 21 avril 2014

Portes ouvertes du 44°RT et diplôme du centenaire 1914-1918

Le 18 mai prochain, le 44ème régiment de Transmissions ouvre ses portes. Vous pourrez découvrir, dans une ambiance conviviale et familiale, cette unité installée depuis 20 ans à Mutzig. Bien sûr tout ne sera pas ouvert mais cela peut être une bonne occasion d'appréhender le volet "électronique" du combat cyber-électronique.

C'est aussi l'occasion de parler du diplôme du centenaire 1914-1918 TM1418 (1er mars au 31 décembre 2014) qui s'inscrit dans la cadre du centaire de la Grande guerre. 
"Pour célébrer le centenaire de la guerre 1914/1918, des activations spéciales auront lieu toute au long de l’année 2014 dans divers départements. Afin de faire un trait d’union entre elles, nous avons décidé de créer un diplôme commun. Le but est de contacter un maximum de stations TM 1914/1918, faisant parties de la liste des indicatifs spéciaux, sur toutes bandes et tous modes (relais inclus), pour obtenir le diplôme."


La section radioamateur du 44°RT F5KBB participe à cette commémoration un peu spéciale mais très symbolique (les lecteurs d'Attention: cyber ! ne seront pas surpris). Elle avait déjà participé aux 70 ans des Transmissions, du haut de la tour Eiffel
Rejoignez-les sur les ondes ou au quartier Moussy de Mutzig, le 18 mai 2014 !



vendredi 18 avril 2014

Interview d'Aymeric Bonnemaison et de Stéphane Dossé sur Defense.gouv.fr

Description synthétique du combat cyber-électronique, mise en perspective historique et prospective concrète, Attention : Cyber ! n’est pas un ouvrage réservé aux seuls spécialistes du monde cyber. Avec ce livre généraliste, le colonel Bonnemaison et le lieutenant-colonel Dossé souhaitent démontrer l’importance du cyber et de la guerre électronique dans les conflits d’aujourd’hui et la nécessité d’une cyberdéfense performante. Rencontre avec les deux auteurs.

Pourquoi ce livre ?
Col Bonnemaison : Nous avons pensé qu’il était temps pour nous de montrer l’expertise que pouvaient avoir les armées dans le cyber. Aujourd’hui, nous allons bien plus loin que la simple protection contre la cybercriminalité. La cyberdéfense est devenue un domaine de souveraineté pour les états. Dans ce cadre, nous avons souhaité conduire une réflexion partant d’une approche militaire fondée sur des cas concrets historiques, pour ébaucher ensuite une vision plus prospective.

mercredi 16 avril 2014

Dans Electrosphere par Charles Bwele

Attention : Cyber ! Vers le combat cyber-électronique (Economica) est écrit par Aymeric Bonnemaison et Stéphane Dossé, tous deux saint-cyriens, officiers des transmissions de l'armée de Terre et brevetés de l'Ecole de Guerre (Paris). Il était temps que des officiers de terrain approfondissent ce domaine cyber, le plus souvent traité dans la littérature techno par des consultants en cybersécurité ou par deswhite hackers. Lire la suite.


mercredi 9 avril 2014

Dans Guerres & Histoire

La recension de Laurent Henninger dans Guerres & Histoire : La "cyberguerre" est aujourd'hui une idée à la mode. [...] Comment s'y retrouver au milieu de la profusion de livres et surtout d'articles sur cette question ? Probablement en commençant par lire ce livre !  
Pour lire la suite, achetez l'excellent Guerres &Histoire d'avril 2014.

dimanche 6 avril 2014

Rapport de Greenpeace 2014 : Clicking Clean: How Companies are Creating the Green Internet

Le rapport de Greenpeace 2014 Clicking Clean: How Companies are Creating the Green Internet April 2014 sur les rapports de grands d'Internet avec la production d'énergie renouvelable vient de sortir. Si l'effort d'information doit être souligné, force est de constater que la problématique écologique reste prise plus sous un angle technique (classement qualitatif des entreprises pour la prise en compte du "green", consommation des datacenters) que géopolitique numérique malgré quelques points intéressants. La demande d'énergie électrique du Cloud se situe entre la consommation totale de l'Allemagne et de la Russie. L'augmentation des besoins est bien soulignée, notamment aux Etats-Unis et en Chine, sans pour autant en démontrer le caractère structurant en termes de concurence interétatique. Les conséquences négatives sur les relations internationales sont malheureuseument peu abordées.


Dans le chapitre 4 du titre 2 d'Attention : cyber ! sont abordées ces problématiques. Bien plus que la neutralité de l'Internet, les problèmes de l'accès à l'Internet dans les populations non équipées et la durabilité du développement de l'Internet, dans le cadre d'une transition énergétique, sont crisogènes et méritent aussi l'attention de ceux qui s'intéressent au cyber ! En tout cas, bonne lecture du rapport de Greenpeace qui vaut bien d'être lu.

dimanche 30 mars 2014

Création d'une arme cyberélectronique dans l'armée de Terre américaine

L'armée de Terre américaine développe le concept de Cyber electromagnetic activities qui est décrit dans le FM 3-38 et correspond à peu près au périmètre conceptuel développé dans Attention : cyber ! 
Elle passe à la vitesse supérieure en créant une arme cyberélectronique. Pour être plus précis, cela se rapproche plus d'une fonction opérationnelle comme le renseignement-guerre électronique dans l'armée de Terre française que d'une arme stucturée comme l'infanterie. En tout cas, il s'agit d'une expérience concrète d'adaptation de la structure organique à la nécessité et à la pratique opérationnelle. A suivre donc...


dimanche 23 mars 2014

Dans Tubbydev

On croit souvent, et malheureusement à raison, que les militaires français sont à côté de la plaque en ce qui concerne la cyberguerre, les cyber menaces, bref, les dangers réels du cyber monde sur l'intégrité "mortar" des nations, des peuples et des institutions. Bien qu'un ancien Cemat des années 90 ait écrit qu'un jour le maître de l'électron l'emporterait sur le maître du feu, le militaire français semble avoir plaisir à rester dans son monde romantique classique et à ne pas adhérer à la devise d'une de ses écoles, "ils s'instruisent pour vaincre"...

Le livre "Attention Cyber ! " est donc une bonne surprise puisqu'écrit par 2 officiers supérieurs ( Aymeric Bonnemaison et Stéphane Dossé ) il montre qu'aux moins eux ont une conscience aigüe du problème. Lire la suite.

Dans DSI

Tous deux officiers de l’armée de Terre, les auteurs posent l’hypothèse d’une convergence entre guerre électronique et cyberguerre. Pour l’étayer, ils montrent d’abord comment, historiquement, émerge ce combat cyber-électronique – à comprendre comme la lutte sur et pour les réseaux – en trouvant sa proto-forme dans la guerre de Sécession avant d’en venir aux cyberopérations contemporaines.  Lire la suite.

dimanche 9 mars 2014

L'importance nouvelle des télécoms dans la guerre de Crimée ?

La Guerre de Crimée est le premier conflit dans lequel les télécommunications sont aussi pregnantes. Pour autant, la dimension du combat sur les réseaux semble inexistante. 


Extrait d'attention : cyber ! : 
Durant la Guerre de Crimée (1853-1856), simultanément à des stations de télégraphie aérienne, des stations mobiles de télégraphie électrique sont engagées par les forces impériales françaises pour relier le corps expéditionnaire à Paris. Les Ottomans et les Britanniques ne sont pas en reste et développent significativement leurs réseaux dans la région par la mise en œuvre de réseaux tactiques et stratégiques. Les Russes, pour leur part, mettent en œuvre une ligne entre Saint-Pétersbourg et Sébastopol. Il convient de souligner qu’à ce stade aucune action d’ampleur n’aurait été menée pour contrer la mise en place de ces réseaux. Cette mise en réseau étendue, allant des corps expéditionnaires à leur capitale, entraîne également une intervention plus intrusive du commandement central dans les manœuvres tactiques.




jeudi 27 février 2014

Cyberstratégie Est Ouest recommande Attention : cyber ! et cybertactique

Blogue passablement ralenti ces dernières semaines, mais pas en abandon pour autant. Du travail d'analyse, des conférences et beaucoup d'écriture m'ont tenu éloigné de celui-ci.
Cependant, cette activité prépare des annonces imminentes que je divulguerai courant de semaine prochaine à la fois sur le monde du cyberespace et sur la géopolitique.

En attendant, permettez-moi de vous recommander chaleureusement deux ouvrages pour toute personne intéressée par les questions liées au cyber.

Le premier est Attention : Cyber! Vers le combat cyber-électronique, paru chez Economica par les auteurs Aymeric Bonnemaison et Stéphane Dossé que les lecteurs d'Alliance GéoStratégique connaissent fort bien.
Lire la suite

mardi 18 février 2014

Attention : cyber ! dans la Voix du nord

Olivier Berger, traite d'Attention : cyber ! dans son blog Défense globale. 

Aymeric Bonnemaison, spécialiste des conflits asymétriques, et Stéphane Dossé, expert de la stratégie, notamment dans le cyberespace, viennent de sortir Attention : cyber ! (éditions Economica, 27 €), intéressant espace de réflexion qui permet de tracer les contours encore neufs du combat cyber-électronique. Avec une idée-maîtresse, en finir avec les poncifs qui entourent ce théâtre d'opérations supplémentaire et presque comme les autres... Cette nouvelle dimension qui " ne permet pas à elle seule de gagner la guerre mais perdre dans le cyber, c'est perdre tout court ". Lire la suite.

www.telegeography.com/

jeudi 13 février 2014

Extrait sur l'utilisation stratégique des cables télégraphiques

En 1898, le Royaume-Uni prenait pleinement conscience de la vulnérabilité du réseau reliant l’empire. En effet, toutes les stations terrestres n’étaient pas installées en territoire britannique ce qui le rendait vulnérable en cas de guerre. En 1886, ce pays avait estimé que la redondance des câbles le protégeait. C’est dans un contexte d’isolement diplomatique que la guerre des Boers débute en 1899. Deux lignes reliaient l’Afrique du sud à la Grande Bretagne, par l’ouest de l’Afrique et par l’est du continent. Le 14 octobre, deux jours après le début de la guerre, le War office censure les communications sur ces deux liens et interdit les communications chiffrées, hormis celles des gouvernements étrangers avec leurs consulats. Cette exception est elle-même annulée dès le 17 novembre.

[...]
La guerre des Boers montre que la Grande Bretagne maîtrise les communications stratégiques mondiales au début du XXème siècle (en 1892, son réseau fait le double du reste du monde). Aujourd’hui, cette domination est celle des Etats-Unis. La contestation des grandes puissances de l’époque n’avait pas tardé. Elle peut être comparée à celle de la Chine actuelle face à l’Amérique.
[...]
Malgré une maîtrise technologique certaine et des points d’appui coloniaux, la France ne perçoit pas l’enjeu stratégique que représentent les liaisons stratégiques en ce début du XXème siècle.
[...]
Après Fachoda, la France réagit. Le parlement entre 1901 et 1904 vote les lois et les crédits permettant d’étendre le réseau. Elle se lance dans l’achat de câbles, non rentables pour la plupart, lui permettant de relier ses colonies sur tous les continents et ses principaux partenaires commerciaux hors d’Europe. 

samedi 8 février 2014

French Cyber Defence Pact : 50 measures for a change of scale

6 axis for the new plan of Ministry of Defense for cyberdefence :

  1. Reinforce the security level of the information systems as well as the defence and intervention assets of the Ministry and its major trusted partners.
  2. Prepare the future through an intensification of the research efforts in the technical, academic and operational domains, while supporting our industrial basis.
  3. Reinforce the manpower dedicated to cyberdefence and developing the associated career paths.
  4. Develop the cyber defence centre in Brittany for the Ministry of Defence and the national cyber defence community.
  5. Keep up a network of foreign partners, in Europe, within the Atlantic Alliance or in areas of strategic interest.
  6. Promote the emergence of a national cyber defence community, relying on group of partners and on the reserve’s networks.
Forbes

Read the pact (french)

vendredi 7 février 2014

Attention: cyber ! cité dans Le Monde

[...] Le côté « mobilisation générale » de ces annonces n'est pas surprenant. « Il apparaît nécessaire pour les Etats de “planter le drapeau” dans les espaces qu'ils occupent pour exercer toutes leurs fonctions régaliennes, de coloniser les espaces vierges, et de se préparer à affronter des adversaires pour défendre ces espaces », expliquent Aymeric Bonnemaison et Stéphane Dossé. Ces deux officiers d'état-major viennent de publier un ouvrage sur les nouveaux combats cyberélectroniques.
Dans ce domaine, les Etats-Unis sont aujourd'hui hégémoniques [...]

DoD

Où trouver le livre ?

lundi 3 février 2014

Lecture par Zone d'Intérêt

Les armées sont aussi des acteurs du cyberespace et cela ne date pas de l'avènement d'internet, comme le rappellent dès l'introduction Aymeric Bonnemaison et Stéphane Dossé. La première partie de l'ouvrage est consacrée à une rétrospective historique complète, pour retracer le lien étroit entre forces armées, agences de renseignement et exploitation du cyberespace. Elle offre des rappels intéressants pour mieux comprendre la structuration des unités chargées de mener des opérations dans le domaine cyber. On observe des choix organisationnels qui varient selon les pays, en décomposant parfois des capacités et des champs d'action entre transmetteurs, services de renseignement, unités de guerre électroniques et experts en sécurité des systèmes d'information. Lire la suite.

Merci à Zone d'intérêt pour cette recension.

samedi 1 février 2014

La coopération UK-USA (extrait)

Extrait du TITRE 1. Le cyber-électronique : 150 ans au cœur des opérations, Chapitre 3. Vers une nouvelle dimension du combat cyber-électronique
Interior of Field Station Kagnew in Asmara...  (US Army)

[...] Durant la guerre froide, le renseignement d’origine électromagnétique se développe en raison de l’amélioration des technologies et de la confrontation entre les deux blocs. L’accord BRUSA du 17 mai 1943 est la base du réseau de coopération UKUSA. Il prévoyait que les États-Unis seraient en pointe pour les interceptions militaires et aériennes des Japonais et que le Royaume-Uni assurait la même fonction face aux Allemands et aux Italiens . Cet accord d’échange de procédés et de renseignement ne concerne pas les neutres et les interceptions non militaires. Il limite aussi le nombre de personnes éligibles à la lecture de ce type de renseignement. L’accord du 1er novembre 1945 étend les cibles potentielles à l’ensemble des communications étrangères, c’est-à-dire le reste du monde y compris les dominions. Il fixe les conditions d’éventuelles coopérations SIGINT avec des tiers. 
[...]
Dans l’accord UKUSA du 5 mars 1946, la coopération couvre à la fois le COMINT et l’ELINT . L’accord exclut spécifiquement comme cible potentielle les deux signataires et l’ensemble du Commonwealth. Il précise l’intégration des services américains et britanniques en cas de guerre. L’appendice J fixe le rôle particulier des services équivalents du Commonwealth. Le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande obtiennent donc un statut privilégié qui perdurera. 
[...]

jeudi 30 janvier 2014

Critique de Nicolas Caproni

Si vous lisez régulièrement ce blog, vous savez que je suis loin d’être fan du terme « cyberguerre ». Mais pour une fois, parlons de cyberguerre. La vraie cyberguerre. Replaçons nous dans un contexte militaire. Oublions les attaques DDoS des Anonymous ou le social engineering de la Syrian Electronic Army (SEA) que les médias ou autres pseudos experts présentent trop souvent comme des cyberguerres. Prenons un peu de hauteur et laissons parler des professionnels. Deux officiers d’état-major qui participent à la réflexion cyber tout en ayant « une solide expérience de terrain » comme le rappelle le Contre-amiral Arnaud Coustillière, l’officier Général à la Cyberdéfense dans la postface de l’excellent Attention : Cyber ! (ce lien n’est pas sponsorisé) nous proposent une vision pragmatique des conflits armés dans le cyberespace. Lire la suite.
Meilleures ventes sur le critère Cyber le 30 janvier 2014.

jeudi 23 janvier 2014

Attention : cyber ! dans Ouest France

Merci à Philippe Chapleau pour sa recension.
Le livre était tout en haut de ma pile d'ouvrages à lire et chroniquer. J'avoue avoir lu d'abord un ouvrage que j'ai récemment chroniqué, un ouvrage plus léger. Mais il a bien fallu que je me jette à l'eau et m'immerge dans ce fameux "combat cyber-électronique", dans ce champ de bataille immatériel où les acteurs sont nombreux et multiples. Et je n'ai pas regretté..., même si le thème n'est pas des plus simples et que le cyber est un monde protéiforme avec une sémantique tout aussi protéiforme (avec le préfixe cyber, on peut tout faire! joli slogan publicitaire). Lire la suite.

vendredi 17 janvier 2014

Obama recadre la NSA

Presidential Policy Directive -- Signals Intelligence Activities

PRESIDENTIAL POLICY DIRECTIVE/PPD-28
SUBJECT: Signals Intelligence Activities
The United States, like other nations, has gathered intelligence throughout its history to ensure that national security and foreign policy decisionmakers have access to timely, accurate, and insightful information.
The collection of signals intelligence is necessary for the United States to advance its national security and foreign policy interests and to protect its citizens and the citizens of its allies and partners from harm. At the same time, signals intelligence activities and the possibility that such activities may be improperly disclosed to the public pose multiple risks. These include risks to: our relationships with other nations, including the cooperation we receive from other nations on law enforcement, counterterrorism, and other issues; our commercial, economic, and financial interests, including a potential loss of international trust in U.S. firms and the decreased willingness of other nations to participate in international data sharing, privacy, and regulatory regimes; the credibility of our commitment to an open, interoperable, and secure global Internet; and the protection of intelligence sources and methods.
In addition, our signals intelligence activities must take into account that all persons should be treated with dignity and respect, regardless of their nationality or wherever they might reside, and that all persons have legitimate privacy interests in the handling of their personal information. Lire la suite

samedi 11 janvier 2014

Attention : cyber ! sur Facebook

Attention : cyber ! est aussi sur Facebook. Une page dédiée a été ouverte pour faire passer différentes informations en compléments de ce blog. Retrouvez nous aussi sur cette page et n'hésitez pas à la faire connaître auprès de vos amis.

www.facebook.com/attentioncyber

jeudi 2 janvier 2014

Attention : cyber ! Vers le combat cyber-électronique : parution

L'année 2013 fut marquée par les révélations d'Edward Snowden (PRISM) qui apprennnent au grand public qu'il existe un système d'écoute mondialisé. Dans la continuité du précédent Livre blanc de la défense et de la sécurité nationale, celui de 2013 érige la cyberdéfense en priorité ce qui se traduit par une augmentation des effectifs et une adaptation législative avec la loi de programmation militaire.
Attention : cyber ! commencé en 2012 et dont l'essentiel de la rédaction fut achevé à l'été 2013, vous montrera que le cyber ne peut être séparé de la guerre électronique dans une optique opérationnelle. Vous comprendrez que les actions actuelles s'inscrivent dans une histoire vieille de 150 ans, notamment pour les écoutes anglo-saxonnes. Vous découvrirez un autre monde, en évolution perpétuelle, qui modèle les sociétés.

Le domaine cyber-électronique n'en est qu'à ses débuts. Bonne lecture !


Où trouver le livre ?

Chez votre libraire avec les références : ISBN-10: 2717866663 ISBN-13: 978-2717866667

Présentation de l'éditeur :

Les télécommunications puis l’informatique ont révolutionné les sociétés humaines et l’art de la guerre depuis deux siècles. La conflictualité dans le cyberespace n’est que la dernière évolution d’une longue succession de combats dans, pour et contre les réseaux. Le cyber s’impose actuellement comme un cinquième milieu de confrontation, après la terre, la mer, l’air et l’espace. Sans changer la nature de la guerre, il oblige parfois à penser autrement l’engagement des forces et permet d’agir différemment. Cet ouvrage dépasse les vulgarisations ou les théories hors-sol, hors-temps et hors pratique opérationnelle qui fleurissent dans les littératures stratégique et technique récentes. Il propose une description synthétique du combat cyber-électronique contemporain, avec une mise en perspective historique et prospective concrète. Ce combat ne permet pas à lui seul de gagner la guerre mais dès maintenant, perdre dans le cyber, c’est perdre tout court ! C’est cela que les auteurs vous proposent de découvrir.

Sommaire :

Préface du général d’armée Bertrand Ract Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre.
Introduction
TITRE 1. Le cyber-électronique : 150 ans au cœur des opérations
Chapitre 1. Les premiers combats sur les réseaux
Chapitre 2. L’industrialisation des combats sur les réseaux
Chapitre 3. Vers une nouvelle dimension du combat cyber-électronique
Chapitre 4. Des combats contemporains
Conclusion : quels enseignements pour l’art militaire ?
TITRE 2 Un espace de confrontation stratégique
Chapitre 1. Vers une stratégie de milieu pour préparer les conflits dans le cyberespace ?
Chapitre 2. Le cyberespace
Chapitre 3. Les acteurs du Cyberespace
Chapitre 4. Géopolitique numérique
TITRE 3. Et maintenant, une nouvelle arme du champ de bataille !
Chapitre 1. La systémique ou comment comprendre les acteurs du cyberespace
Chapitre 2. Rééditer Fortitude à l’ère de l’Internet ?
Chapitre 3. Les guerres des câbles
Chapitre 4. Le combat cyber-électronique au cœur des opérations
D’aujourd’hui à demain
Postface du contre-amiral Arnaud Coustillière, officier général cyberdéfense.
Annexe : une modélisation possible des dimensions du cyberespace
Bibliographie


Auteurs :

Les auteurs sont Saint-Cyriens, officiers des Transmissions de l’armée de Terre et brevetés de l’Ecole de guerre. Spécialisés dans le domaine de la maîtrise de l’information, ils s’appuient sur une riche expérience opérationnelle en zone de conflit.

Aymeric BONNEMAISON, ingénieur, titulaire d’un DEA de « géostratégie et identités régionales » de l’université de Nantes et d’une licence d’histoire de la Sorbonne, doctorant en sciences politiques – relations internationales, à l’Université Catholique de Louvain (CECRI –UCL– Belgique). Auteur de nombreuses publications sur les conflits asymétriques et la stratégie du «mobile ».


Stéphane DOSSÉ, ingénieur, titulaire d’un mastère spécialisé en architecture des réseaux de Télécom Paris Tech et d’un master de Droit en Sécurité internationale et défense de l’université de Grenoble (UPMF). Auteur de nombreuses publications sur la stratégie, notamment dans le cyberespace.